LA VALEUR D'UNE RIVIÈRE

LA VALEUR D'UNE RIVIÈRE

  • Allison Hartz

Jilkaat Heeni, le nom Tlingit d'une rivière que d'autres connaissent sous le nom de rivière Chilkat, signifie « réservoir de stockage pour le saumon ». Le peuple Tlingit gère la vallée de Chilkat depuis des temps immémoriaux. Son bassin hydrographique offre subsistance et habitat à la fois à la faune et aux habitants des communautés voisines de Klukwan et de Haines.

Chris and friend wade into river to fish.

Chris Hill vit à Haines avec son fiancé Greg Schlachter et leur chiot Sammy. Elle et Greg pêchent ensemble dans les rivières de l'Alaska depuis plus de 7 ans, et leur communauté dépend de la rivière Chilkat pour l'eau propre, la pêche de subsistance, le tourisme et les loisirs de plein air.

En 2020, Chris et Greg préparaient leur mariage lorsque la pandémie de COVID-19 a interrompu leurs projets. Alors que le cours de la vie ralentissait et s'intensifiait, ils ont entendu parler d'une portée de chiots disponibles à proximité et ont décidé de faire entrer Sammy dans leur vie.

Chris holds fish while Sammy the puppy in float coat life jacket investigates.

Chris Hill a un profond désir de justice sociale et une passion pour le plein air. Elle est une aventurière passionnée depuis qu'elle est jeune, pratiquant la randonnée, l'escalade et le snowboard dans le monde entier. L'amour de Chris pour la pêche à la mouche a commencé avec sa première leçon sur la rivière Brooks dans le parc national de Katmai, en Alaska, en 2012. Depuis, sa passion l'a emmenée partout dans le monde, des rivières isolées de l'Alaska aux eaux tropicales du Belize, en passant par les petits ruisseaux du parc national de Shenandoah.

En tant que lobbyiste environnementaliste au cours de la dernière décennie, et actuellement directrice de campagne au Sierra Club, le désir de Chris d'un avenir juste, équitable et durable, un avenir dans lequel tout le monde bénéficie d'un air pur, d'une eau propre et d'un accès à l'extérieur, est ancré dans l'organisation communautaire. Chris a fait ses débuts en tant qu'organisatrice locale dans les Appalaches, travaillant pour arrêter l'extraction de charbon au sommet des montagnes et faire avancer une transition adaptée.

Sammy gives Chris kisses.


Ayant grandi dans le Maryland, la famille de Chris avait deux golden retrievers, Fluffy et Dasher. Ces chiots faisaient partie de son enfance et lui ont inculqué un véritable amour de la compagnie des chiens. À l'âge adulte, Chris est partie à l'université, puis à la faculté de droit, et au début de sa carrière, elle a beaucoup voyagé. Avec ce mode de vie, elle n'imaginait pas pouvoir à nouveau avoir un chien. Elle a changé d'dée en 2020. Chris et Greg ont décidé de reporter leur mariage à 2021 en raison de la pandémie et des problèmes de sécurité. Ils ont appris qu'un ami proche avait encore un chiot de disponible sur une portée de douze golden. Comme le mariage était suspendu et qu'ils n'avaient pas grand-chose à faire, Chris et Greg ont décidé d'aller voir les chiots. Ils sont tombés amoureux de Sammy et n’ont pu résister : au lieu de se marier, ils ont eu un chiot !

« Présenter Sammy à la rivière était un pur bonheur ! » - Chris Hill. Dès son plus jeune âge, Sammy a pris goût à la vie sur la rivière où elle pouvait chasser des bâtons et des feuilles et courir le long d'interminables plaines. Comme Chris, Sammy adore être dehors, la randonnée et la pêche sont leurs façons préférées d'être ensemble dans la nature.

Sammy sniffs the fly that Chris is tying next to the river.

Avec Sammy à ses côtés, Chris se prend à ralentir, à s’arrêter plus souvent et à profiter de chaque instant sur la rivière. Elle trouve qu'être dans la nature avec Sammy la régénère, cela lui apporte une clarté spirituelle et mentale.

Sammy snuggles next to Chris on a highlands dog sleeping bag in the bow of the boat.

« Voir Sammy si joyeuse à l'extérieur m’incite à vivre dans le moment présent, à profiter des joies de la nature. Elle me rappelle l'enfant que j'étais, capable de passer tout l'été dehors avec bonheur. Elle adore la rivière et est tellement excitée quand elle sait que nous allons pêcher. » - Chris Hill

Sammy wades into the water to retrieve a Lunker Floating Throw Toy.

Pourtant, à trente-cinq milles en amont de Haines, Constantine Metal Resources explore des gisements d'argent, de zinc, de cuivre et d'or dans une zone de fortes précipitations et d'activités sismiques. Le projet de mine Constantine-Palmer comporte le risque de contaminer le bassin hydrographique de la rivière Chilkat et de menacer la santé des communautés et de la faune qui en dépendent.

Les eaux en amont de la rivière Chilkat émerge du glacier Chilkat en Colombie-Britannique et parcourent 52 milles à travers le sud-est de l'Alaska jusqu'à la vallée Chilkat, qui est la terre traditionnelle du peuple Tlingit et comprend les communautés de Klukwan et Haines.

Chris, Greg and Sammy wade with fishing gear into the river.



La rivière fournit un habitat de frai essentiel pour les cinq espèces de saumon du Pacifique, l'eulakane et la truite, et c'est la meilleure zone de montaison de saumons coho sauvages du sud-est de l'Alaska. De plus, le bassin hydrographique accueille la plus grande congrégation annuelle de pygargues à tête blanche au monde. La géologie de la rivière crée un réservoir chaud d'eau souterraine qui gèle beaucoup plus tard dans l'année. Cela permet au saumon de frayer plus tard et plus longtemps, c'est pourquoi les pygargues à tête blanche viennent se régaler de saumon mort. Le bassin hydrographique abrite des chèvres de montagne, des loups, des ours bruns et noirs, des élans, des coyotes, des lynx, des loutres, des oiseaux de rivage, etc. Tout cela combiné fait de la vallée de la rivière l'une des régions les plus diversifiées d'Alaska sur le plan biologique.

C'est un bel exemple du fonctionnement de la nature. Tout fonctionne en synchronisation, en un même cycle : le saumon, les ours, les aigles, la forêt, les gens.

Constantine Metal Resources, une entreprise canadienne, cherche à établir une exploitation minière le long d'un affluent de la rivière Chilkat. Le projet minier proposé sera une aubaine à court terme sous la forme d'opportunités d'emploi dans une région durement touchée par la pandémie. Pourtant, les impacts à long terme de la mine pourraient être catastrophiques.

Les déchets acides produits par l'exploitation minière seraient décuplés par la géologie et le climat de la vallée de la rivière, ce qui augmenterait la probabilité et l'impact des eaux usées acides des installations d'extraction dans le bassin hydrographique. Et bien que le projet minier pourrait durer de 10 à 15 ans, le nettoyage pourrait être indéfini, continuant à menacer le plus grand rassemblement saisonnier de pygargues à tête blanche au monde, la plus grande zone de migration de coho sauvages du sud-est et l'eau potable des résidents de Klukwan et de Haines, des communautés qui dépendent fortement de l’abondance de saumon sauvage dans la rivière pour leur subsistance, leur économie et leur mode de vie. De plus, la région est sujette aux tremblements de terre et aux impacts du changement climatique. L'activité sismique, les tempêtes violentes et d'autres événements naturels qui sont courants dans la région et qui augmenteront probablement au cours des prochaines décennies à mesure que les modèles climatiques changent, pourraient avoir d'autres impacts sur le stockage des eaux usées et les opérations minières.

Pourtant, les collectivités le long de la rivière Chilkat sont divisées. Comme de nombreuses communautés à travers le monde, elles sont confrontées à un choix : opteront-elles pour un gain à court terme avec des effets à long terme potentiellement catastrophiques, ou choisiront-elles de réimaginer les besoins de la communauté et la stabilité économique et de protéger une rivière qui façonne leur mode de vie ?

Sammy follows Chris into the river wearing a Float Coat.

« Les gens pêchent pour diverses raisons, et parfois ces raisons changent avec le temps. J'aime attraper du poisson, mais j'aime beaucoup la pêche à la mouche pour les effets bénéfiques qu'elle et la nature ont sur mon corps. Être dehors, avoir des activités de loisir en extérieur, a non seulement amélioré ma santé physique, mais aussi ma santé mentale. » - Chris Hill

Sammy jumps for a hydro plane frisbee that Chris throws.

La mine proposée menacerait les bienfaits pour la guérison et la santé, le mode de vie de subsistance, le tourisme et les loisirs de plein air et l'habitat faunique que la rivière offre aux habitants de la vallée.

Sammy in Overcoat jacket gives Chris a high five by the river.

« Je pense que si les gens réfléchissent ensemble aux économies locales fortes et aux besoins des communautés de Haines, ils découvriront de nombreuse opportunités diversifiées qui dépassent de loin les avantages à court terme et surtout les risques à long terme de cette proposition de mine. » - Chris Hill

Leave a Comment

* Required

Responses

  • Be the first to leave a response.