LES MOMENTS INTERMÉDIAIRES

TOUT VA BEAUCOUP MIEUX

avec nos chiens à nos côtés.
Ils sont nos éclaireurs de sentier, nos explorateurs de rivière, nos partenaires de course, nos chasseurs de poudreuse et bien plus encore.
Leur abandon insouciant et leur volonté de foncer

sont inspirants. Leur joie est contagieuse. Elle nous ramène au moment présent et nous fait prendre conscience de notre environnement.

LEUR PRÉSENCE NOUS ANCRE DANS LA RÉALITÉ.

Être ancré. Il s’agit d’un acte physique consistant à toucher le sol et à sentir son énergie circuler à travers nous, fournissant ainsi un soutien et une base solide sur laquelle nous appuyer. C’est le fait de trouver un équilibre entre le moment présent et les pensées sur le passé ou l’avenir. Être ancré, c’est connaître notre objectif profond et en tirer force et courage. Les périodes de grands bouleversements sont aussi des périodes de changements radicaux. Rester ancré peut nous aider à traverser ces temps changeants de manière à diffuser la créativité, l’inspiration, la connexion, les idées et la positivité. Nous connaissons la souffrance, la douleur et la perte. Nous faisons également l’expérience de la liberté de créer, de lâcher prise et de se défaire pour faire place à quelque chose de nouveau. Nos chiens nous aident à maintenir une routine de pauses et de promenades quotidiennes, afin que nous restions en contact avec la nature et que nous trouvions un sens à chacune de nos journées. Bien souvent, nous sommes littéralement reliés à nos chiens par une laisse. Quand la vie autour de nous semble secouée par les tempêtes, cette connexion peut nous aider à rester ancrés. Nos chiens ont une présence à la fois apaisante et joyeuse, et ils nous amènent dans le ici et maintenant. Ils nous ancrent. Ils nous gardent connectés.

Et pourtant, il arrive que notre esprit soit occupé par la tâche à accomplir. Nous sommes absorbés par notre objectif : aller jusqu’au bout, au sommet, au camp ou au départ du sentier. « Combien de temps encore ? » Nous demandons. Quelle que soit notre destination, nous restons concentrés sur le point d’arrivée.

IL PEUT ÊTRE FACILE D’OUBLIER

que le trajet est tout aussi important que la destination, de perdre de vue ces petits moments qui rendent le voyage mémorable.

NOS CHIENS

aident à ramener notre conscience à ces moments intermédiaires, quand nous nous arrêtons pour reprendre notre souffle, ou pour regarder notre compagnon de randonnée rouler dans une plaque de neige. Lorsque nous faisons une pause pour admirer la vue ou partager une gorgée d’eau et une friandise.
C’est souvent pendant ces instants de calme, pas plus longs qu’un battement de cœur, où les queues remuent et que l’on se rend compte à quel point chaque étape du trajet compte. Comment, à chaque souvenir que nous créons ensemble, nous devenons plus liés à notre compagnon à quatre pattes.
Tandis que nous savourons notre joyeux souvenir nouvellement créé ou que nous nous félicitons d’être arrivés aussi loin, notre esprit nous rappelle que ce n’est pas la destination qui importe. Il s’agit de chaque moment que nous partageons sur le trajet.
Profitons donc de ces instants calmes

de réflexion entre deux. En célébrant ces moments, nous prenons conscience à quel point nos chiens façonnent notre vie. À la gratitude que nous ressentons et à la promesse que nous nous faisons de ne jamais prendre un seul moment pour acquis.

Et pour honorer nos partenaires de course, les chasseurs de poudre et les pêcheurs de poisson, qui sont aussi nos chauffe-sacs de couchage, nos compagnons de route, nos héros de la sieste et nos chiens de bureau… Nos fidèles compagnons.